Métronomie de Nino Ferrer

Comme toutes les semaines, et pour donner suite à nos challenges “Comment se passer du Streaming payant” et “découvrir un album chaque semaine”, J’ai redécouvert cet album de Nino FERRER. Je connaissais l’artiste pour ses titres populaires comme “Mirza” ou “Gaston“. J’avais donc l’image d’un artiste qui fait de la musique “bon enfant”, un peu sortie des yéyés et très loufoque. Une sorte de Dutronc perdu dans les vapeurs de substances illicites.  Les souvenirs télévisuels que je pouvais conserver de ses apparitions me renvoyer l’image d’un Hippie, un peu perdu sur les plateaux. Après l’écoute de Métronomie, l’image que je pouvais me faire de lui à complètement changer.

MÉTRONOMIE: Entre les pink floyd et percy Sledge

À la première écoute de l’album, ce qui choque, c’est la qualité musicale de ce dernier. Le morceau Métronomie rappel les grands moments du rock progressif. On peut écouter un morceau de THE WALL juste après, il ne dénotera pas. A l’instar de Quadrophenia des Who, c’est un album concept perdu entre le rock progressif et la variété française. 

Engagé politiquement, les thèmes de cet album raisonnent encore plus de nos jours. Industrialisation du pays, crise écologique, répression, surconsommation, etc, ces thèmes semblent toujours actuels.

La maison près de la fontaine

Parce que dans chaque album, il y a toujours un tube. Ce dernier s’imposera comme une respiration, un moment de calme dans cet album. Et pourtant, cette chanson a un thème si triste et si actuel. A croire que les sonnettes d’alarmes des années 70 n’ont jamais été écoutées.

pour oublier qu’on s’est aimé

Alors c’est peut-être dû à mon âge ou à mon amour d’Otis Redding, mais j’adore cette chanson. Le slow peut paraitre un peu désuet et l’arrangement hors d’âge (sauf si vous aimez Percy Sledge), mais les paroles sont vraiment prenantes. Toute personne qui a vécu une rupture ne peut que se retrouver dans cette oeuvre.  J’apprécie aussi énormément les échanges entre la guitare et le chant qui font du question réponse pendant 3 minutes 26 que dure cette chanson.

metronomie, un must have

Entre les textes profonds et l’écriture très fine, la musique progressive, on ne peut pas prendre de risque en annonçant qu’il s’agit d’un des albums les plus importants du rock français des années 70.

 

Laissez un commentaire

Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.